Chercheur d’or dans les bouches du Rhône

infiniment bijouterie salon de provence

Où trouver de l’or dans les bouches du Rhône.

Chercheur d’or dans les bouches du Rhône, rêve ou réalité ? Bijouterie Infiniment de Salon de Provence vous donne quelques indices dans votre futur chasse aux trésors.

Petit lexique de l’orpailleur orpailleuse,

  • Le placer (prononcer “placère”) est un endroit où l’or a tendance à se concentrer.
  • Le tamis est une grille au maillage plus ou moins fin permettant de faire un tri grossier.
  • Le pan, mot anglais, désigne la poêle qui servait aux chercheurs d’or américains à séparer les paillettes d’or des petits cailloux mais aussi à cuisiner leur nourriture.
  • La batée désigne le récipient en forme de chapeau chinois qui grâce à la force centrifuge permet de séparer les paillettes d’or du sable.
  • Le ciel étoilé est une expression indiquant que l’orpailleur aperçoit de nombreuses paillettes d’or dans le fond de sa batée.
  • Une paillette désigne un très petit morceau d’or (moins d’un centimètre) et plat.
  • Une pépite désigne un morceau d’or qui a de l’épaisseur s’attrapant entre les deux doigts.

Ou trouver de l’or ?

Les gisements

L’or se trouve principalement dans des plages de sables et de  graviers.

Situées dans les rivières dites “aurifères” (contenant des particules d’or). Dans ces gisements ( placers), l’or naturel ou natif se trouve sous forme de paillettes  plus ou moins grosses  mélangées aux alluvions.

L’or des rivières provient de la désagrégation d’anciens filons de montagnes dans lesquels le métal se trouve à l’état cristallisé.

L’or, en raison de sa densité très élevée, 19 30

Quelques densités :

– densité du fer : 7,86   – densité de l’aluminium : 2,7     – densité du cuivre : 8,92     – densité de l’alcool (éthanol) : 0,798     – densité du caoutchouc : 0,92 à 0,99       – densité de la glace : 0,917

se trouve aussi dans des marmites qui sont des cavités profondes irrégulières rocheuses situées au fond du lit de la rivière.

Historiquement,

Le Rhône est un fleuve aurifère réputé. C’est un grand concentrateur, alimenté en or par les rivières aurifères des Alpes: l’Allondon, l’Arve, Le Chéran, le Fier, les Usses et l’Isère, par la Saône et indirectement le Doubs  ainsi que par les cours d’eau issus du Massif Central: Le Doux, le Gier, l’Eyreux, l’Ardêche, la Cèze et le Gardon.

Vous pouvez constater que ce puissant fleuve reçoit ainsi tous les alluvions nécessaires à la formation des marmites pouvant recevoir les paillettes d’or .

 

Les textes du 19ème indiquent que l’on retrouve des paillettes jusqu’à 25 kilométres à l’aval de la confluence Arve-Rhône, de nombreuses concessions ont été accordées aux orpailleurs aux 15ème et 16ème siècles par la  ville de Genève.

Actuellement les orpailleurs professionnels récupèrent l’or du Rhône en installant leurs moquettes dans les rampes des sablières.
Paillettes d’or de sablières du Rhône, titrant 22 Carats !!!

Alors vous êtes prêt à découvrir quelques paillettes en famille, entres amis ?

 

https://www.bijouterieinfiniment.com/wp-content/uploads/2017/03/orpaillage.jpg
orpaillage
https://www.bijouterieinfiniment.com/wp-content/uploads/2017/03/orpaiilage-5.jpg
orpaiilage 5
https://www.bijouterieinfiniment.com/wp-content/uploads/2017/03/orpaiilage-4.jpg
orpaiilage 4
https://www.bijouterieinfiniment.com/wp-content/uploads/2017/03/orpaiilage-3.jpg
orpaiilage 3
https://www.bijouterieinfiniment.com/wp-content/uploads/2017/03/orpaiilage-2.jpg
orpaiilage 2

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.